Voyage avec son enfant, faut-il le redouter ?

Voyage avec son enfant, faut-il le redouter ?

Les parents s’interrogent, mais contrairement à ce que l’on peut penser, un voyage avec son enfant n’est pas si compliqué.

Que vous partiez en vacances au soleil, que vous prépariez un voyage en terre inconnue, ou que vous rendiez visite à des amis le temps d’un week-end, l’étape du déplacement avec votre enfant vous concerne.

Toutefois, beaucoup de jeunes parents redoutent l’excursion, car mal préparée, elle peut vite se transformer en un épisode chaotique… voir être mise de côté ! C’est pourquoi, beaucoup de familles ne s’autorisent pas à explorer de peur de passer plus de temps à s’inquiéter que de profiter.

Comment je m’organise ? Quels accessoires de nécessité prendre ? Comment je respecte les besoins physiologiques de bébé ? Toutes ces interrogations sont des questions auxquelles nous faisons face chez Maman Natur’elle.

C’est pourquoi aujourd’hui, nous vous proposons de faire un focus sur le voyage avec son enfant afin de vous donner des astuces qui faciliterons vos déplacements et ainsi passer le cap de l’aventure en famille !

Vagabonder avec bébé, 4 étapes clés pour une expédition réussie  

Train, avion, gare ou long trajet en voiture sont souvent des temps que les parents appréhendent. Bien qu’à la clé, cocktails, pieds en éventail et bon temps attendent les familles, la redoutable étape du transport fait peur à plus d’un !

Pourtant certains font le pari de tout quitter afin d’explorer les contrées les plus reculées du monde. Alors qu’est-ce qui différencie les familles nomades des jeunes parents pour qui voyage rime avec angoisse ?

On vous donne 4 étapes clés afin de devenir les futurs Mike Horn du déplacement ou simplement pour voyager avec sérénité avec bébé !

1/ L’anticipation

« Plus tu anticipes le départ en vacances, plus tu as de chances d’être serein(e)… Effectuer le maximum d’actions avant le jour du départ te permettra d’avoir l’esprit libre et disponible pour gérer tes enfants », c’est l’un des premiers conseils d’Amélie du blog Famille Épanouie. Voyageuse des temps modernes, elle a, avec son mari et sa tribu vadrouillé un peu partout dans le monde.

L’anticipation est donc l’une des clés ! Si vous êtes d’un naturel inquiet, préparer à l’avance votre itinéraire ou le lieu de votre destination, c’est comme vous libérer l’esprit d’un poids. Vous planifiez donc vous laissez moins de place à l’imprévu. Votre temps est davantage consacré aux moments en famille plutôt qu’à l’organisation du voyage, et ça, c’est la garantie de bons moments.

2 / L’organisation

L’itinéraire est calé, vous savez où vous partez, pour combien de temps et à quelle heure ! Place à la réalité, il faut s’organiser. Que ce soit pour les bagages avant de partir ou pour le programme des vacances, le temps consacré en amont à cette gestion, c’est du temps gagné sur place et avec vos enfants. Car oui, vous ne serez pas à l’abri d’une crise émotionnelle, d’un conflit ou d’un bobo. Par conséquent, le moins vous avez à faire sur place, le plus vous bénéficierez du temps disponible et de l’énergie nécessaire pour vous occuper à 100 % de vos enfants et de vous-même 😉

3 / Le lâcher prise

L’étape du trajet s’est passée à merveille ! Votre enfant a été sage et vous avez réussi à vous détendre et penser aux moments de farniente qui vous attendent ! Super, sauf qu’une fois sur place, comment ça se passe ? Car oui, le voyage n’est pas qu’une question de transport.

Malgré l’importance de planifier et de s’organiser, laissez-vous être surpris, car c’est dans ces moments que l’on apprécie le plus ce qui nous est offert. En effet, si vous avez la tête dans le guidon et dans le planning militaire que vous avez concocté, il vous sera plus difficile de vous concentrer sur votre famille et sur ce qui vous entoure. Un paysage, une rencontre, une découverte, levez la tête et faites confiance à votre enfant pour que vous comme le reste de votre famille profitiez.

4 / Rester à l’écoute des besoins

Quel que soit l’âge de votre enfant, rester à l’écoute de ses besoins, c’est la garantie d’un voyage sans trop de turbulences. Comme nous l’avons déjà mentionné, que vos vacances s’articulent autour d’un week-end à la campagne, d’une semaine au bord de la mer, ou d’un simple trajet, l’énergie de votre enfant sera stimulée.

Il est donc important de rester attentif à ses besoins afin d’éviter une crise, un conflit fraternel et donc potentiellement gâcher un moment en famille.

Discuter, le faire participer à une activité, jouer avec lui ou simplement montrer des signes d’intérêt sont donc tout un tas d’astuces qui éviteront les fameux moments d’ennui.

maman qui voyage en avion avec son bébé
Maman qui voyage avec son enfant I via © Unsplash

Comment faciliter le voyage avec son enfant ?

Vous voilà psychologiquement prêt pour vadrouiller avec votre tout-petit ! Vous avez compris la nécessité de lâcher prise tout en restant organisé afin d’anticiper les imprévus, une question d’équilibre en soit. Sur ces conseils, vous avez déjà réservé votre billet pour faire l’ascension du Mont Rinjani (C’est où ça ? Je vous aide, c’est juste ici) ou … Décidé de partir quelques jours en Ardèche, c’est bien aussi l’Ardèche !

Quelques accessoires s’imposent ! Non pas pour vous encombrer, mais pour faciliter le trajet et occuper bébé.

Quels sont vos indispensables ? On vous dit tout, juste en dessous.

Écharpes et porte-bébés, le mode de portage des familles exploratrices

Au plus près des besoins physiologiques de bébé, l’écharpe ou le porte-bébé, c’est la réponse nomade à toutes expéditions. Conçu pour faciliter les déplacements, ce mode de portage vous permettra sans aucun doute de profiter d’une randonnée ou d’une longue attente dans les transports avec sérénité. Si votre enfant est en bas âge, le porte-bébé lui permet de s’endormir tranquillement et vous de bouger avec aisance.

C’est quoi le portage physiologique ? Retrouvez l’article qui vous explique tout.

La réponse idéale, c’est le porte-bébé Boba Air. Pourquoi ? Ultra-léger, et compact, ce portage d’appoint ne prend aucune place et rentre facilement dans un sac à main ou à dos. Ne le sous-estimez pas, il remplit parfaitement sa mission de portage physiologique et ergonomique. Bébé se sentira à son aise et vous, vous vous sentirez libre.

Les jeux nomades

Petits, mais costauds, les jeux nomades sont par définition des jouets qui s’importent partout. Vous les remercierez lorsque 10 heures de route vous attendent ou que votre vol est retardé de 3 heures…

Par exemple, le cahier ardoise Jaq Jaq Bird fait parfaitement le job. Réutilisable, compact et éducatif, il se glisse dans le sac et permet d’occuper votre enfant pour des heures de jeux.

En quelques mots, le cahier Jaq Jaq Bird, c’est un cahier ardoise nomade sur lequel votre enfant peut dessiner à l’infini. On efface le dessin avec un chiffon humide et le tour est joué. Les craies sans poussière quant à elles, permettent de dessiner avec agilité et sans risque toxique.

La faim pointe le bout de son nez, vite une solution pratique !

Incassable, isotherme ou chauffe-rapide, l’inox est votre meilleur ami en cas de déplacement. L’autre avantage de ces contenants durables, c’est que vous pouvez préparer à l’avance le repas pour un long trajet. Économiques, ils sont utiles, réutilisables et ils vous dureront un bout de temps !

Pensez donc aux gourdes réutilisables Squiz qui vous seront bien utiles pour une pause goûter. De leur côté, la boîte isotherme Tum Tum ou encore la Lunch box Ecolunchbox vous permettront de composer un repas sain et équilibré à votre enfant tout en évitant de jeter du plastique.

Vadrouiller avec son enfant, le nécessaire d’urgence

Un bobo, une égratignure ou une piqûre d’insecte sont des imprévus qui peuvent rapidement gâcher un bon moment en famille. Vous n’êtes pas à la maison, votre nécessaire de secours n’est pas à porté de main, comment faites-vous ? Préparer à l’avance votre trousse de premiers secours et emmener le kit Urgence ou le Kit Apad’pik avec vous. Tout droit sortis de la gamme de soin Néobulle, ces 2 coffrets sont essentiels à tous déplacements. Aux huiles essentielles, biologiques et efficaces, ces soins pratiques et nomades s’emportent partout et vous sauverons en cas de blessures légères ou de piqûres. 

Voyager avec son enfant : le mot de la fin

En résumé, si vous redoutez votre prochain voyage avec bébé, veillez à bien organiser et planifier votre expédition afin de vous rassurer et anticiper ce qui vous inquiète. Toutefois, le lâcher prise est de mise. Les vacances sont avant tout un moment de détente en famille. Être à l’écoute des besoins de bébé autant que des vôtres, c’est la garantie de trouver le juste équilibre pour créer de merveilleux souvenirs.

Et vous, avez-vous déjà franchi le cap de l’aventure avec bébé ?

L’équipe Maman Natur’elle.

À lire :

10 conseils pour passer d’agréables vacances en famille : par Amélie du Blog Famille Épanouie

Comment éloigner mon enfant des écrans ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.