Emballée par la valise Trunki

Emballée par la valise Trunki

Bon, entre nous, une valise, ça n’a rien de très sexy ni de très attrayant.

En théorie, ça sert surtout à fourrer plein de trucs pas repassés et vaguement lissés contre la poitrine et pliés en 3,4 secondes, en espérant qu’ils n’arrivent pas trop trop fripés à destination.

Et idéalement, si elle peut ne pas perdre ses petites roulettes au bout de 200 mètres de trottoir et tenir dans le compartiment à valises d’un TGV, c’est déjà un service rendu assez exceptionnel.

Enfin, c’est ce que je pensais avant de connaître Trunki. Et d’avoir un enfant. Les deux étant bien sûr liés car il semblerait que partir en voyage d’affaires avec une valise coccinelle ne soit pas très bien considéré.

Quand t’as un enfant, tout se complique, surtout quand il s’agit de partir en vacances, loin de son habitat naturel où il a tous ses repères et ses rituels.

L’enfant qui part en vacances aime bien emporter une bonne moitié de ses biens personnels, juste pour se rassurer.

L’enfant qui part en vacances aime bien régresser et pleurnicher dès qu’il faut marcher sur plus de deux longueurs de voiture, surtout quand il vient de passer 2 heures les fesses bien moulées dans un siège auto.

L’enfant qui part en vacances veut s’amuser de l’instant où il ouvre ses petites paupières mignonnes jusqu’au moment où enfin il accepte de roupiller, et les questions de logistique valisesques ne l’intéressent vraiment pas.

Et ça, Trunki l’a bien compris. Je pense qu’ils ont filmé des enfants tous les samedis de départ en vacances d’été pendant 4 ans ou qu’ils sont tous parents d’enfants relous qui ressemblent au mien.

Pourquoi ? Parce qu’ils ont pensé à TOUT :

index

 

– le look : une coccinelle chez nous, mais plein d’autres animaux disponibles, histoire d’appâter l’enfant et même espérer qu’il dépose lui-même une paire de chaussettes ou deux dans la valise.

 

 

 

 

photo– une contenance assez grande pour y fourrer plein de mini vêtements et tout autant de jouets, couches, oreiller, télécommande, emballage de bonbons (ça reste une valise d’enfants, n’oublions pas).

– un système de verrouillage facile pour le parent (pas comme les bouchons de bouteille de Doliprane, donc) et pratique pour éviter que le contenu plié et repassé (hum) ne se répande dans le hall de la gare.

– une grande sangle pour porter la valise en bandoulière et garder les mains libres pour tenir son enfant et lui éviter de sauter du quai, par exemple.

 

trunki2la grande sangle qui se transforme en harnais pour tirer la valise, et remorquer l’enfant fainéant assis à califourchon dessus, les mains bien accrochées aux cornes de la coccinelle (ouais l’anatomie bestiale, c’est pas leur fort chez Trunki).
Fonction testée avec un enfant de plus de 20 kilos et près d’1,10 m, dans des virages et des pentes légères, sans aucune gamelle.

une assise très utile aussi quand il faut attendre plus de 24 secondes à la réception de l’hôtel et que l’enfant trouve ce traitement vraiment insupportable.

une étiquette sous plastique cousue le long de la sangle pour noter ses coordonnées et ne pas se faire gronder par le contrôleur du TGV qui pourrait penser que c’est un colis coccinelle suspect.

Le seul inconvénient, c’est que l’enfant ne rentre plus dedans. Qu’est-ce qu’on serait tranquilles.

 

Marion, rédactrice pour Maman Natur’elle.

Retrouvez Marion également sur son blog :  Maxi Best of McMaman



2 thoughts on “Emballée par la valise Trunki”

  • J’adore ces valises, elles sont si jolies, colorées…J’ai offert à mon petit une valise vache et un oreiller de la marque Trunki parce qu’il va partir en voyage avec l’école. Il était ravis. C’est vrai que ce sont des valises très spéciales, faites pour les enfants. Ils peuvent transporter leurs affaires et ils peuvent se mettre dessus pour rouler comme dans une moto. C’est très cool et fun pour les enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.