Couches lavables : je réduis mes déchets ?

Couches lavables : je réduis mes déchets ?

Vous êtes de plus en plus nombreux à faire le choix des couches lavables et parmi les raisons évoquées, on retrouve l’objectif de réduction des déchets ménagers. Utiliser des couches lavables, permet de viser l’objectif zéro déchet et plus largement de diminuer notre impact sur l’environnement.

Toutefois, dans la réalité, il n’est pas toujours évident de savoir comment s’y prendre. Vous vous demandez quelles sont les bonnes pratiques à adopter ? Comment allier écologie et confort pour votre bébé ?

Alors, suivez-nous, dans cet article, on fait le tour d’horizon des couches lavables d’un point de vue environnemental

Couches jetables : le constat

Le saviez-vous ? Chaque seconde dans le monde, 635 couches jetables sont utilisées sur les bébés. Cela représente une moyenne de 20 milliards de couches consommées et donc jetées chaque année.

Aussi pratiques sont-elles, les couches jetables sont donc un pollueur monstre. Composée à partir de plastique et de pétrole, un change à usage unique mettra en moyenne entre 400 et 500 ans pour se décomposer. Dans un foyer, les couches jetables représentent 40 % des déchets ménagers.

Par ailleurs, avant d’être propre vers 2 ans et demi, votre enfant en couches jetables aura généré environ 1 tonne de déchets soit l’équivalent d’une chambre de 10 m².

Environnementalement parlant, il est donc incontestable que la solution du change lavable est meilleure. Les couches lavables permettraient d’éviter et de générer 850 kg de couches jetables en 2 ans et demi ! Un enfant en couche lavable aura donc seulement besoin d’une trentaine de couches qui pourront soit être réutilisées sur un autre enfant ou recyclées.

J’arrête de sortir mes poubelles et je dis oui à la couche lavable

Vous l’aurez compris, la couche lavable permet de moins jeter. C’est dans ce sens que l’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise énergétique) soutient les particuliers dans leur expérience de la couche lavable en instaurant quelques bonnes pratiques, car assurer ces éco-gestes, c’est contribuer à un bon bilan environnemental.

Quelles sont-elles ?

  • Laver les couches lavables dans une machine à pleine charge ;
  • Utiliser une machine à laver performante (machine à laver A/A/A…) ;
  • Laver les couches à 60° maximum ;
  • Jeter le voile de protection et les selles à la poubelle ;
  • Respecter les prescriptions de lavage du fabricant pour optimiser la durée de vie de la couche ;
  • Utiliser la juste dose de lessive (avec ecolabel européen si possible) ;
  • Ne pas utiliser la machine à laver et le sèche-linge pendant les pics de consommation d’électricité ;
  • Si possible, sécher les couches à l’air libre et donc éviter le sèche-linge ;
  • Utiliser les couches lavables pour un autre enfant (2ème enfant, revente) ;
  • Recycler les couches en fin de vie (filière textile).

Avoir recours au change lavable au quotidien n’a rien de bien compliqué, il suffit de trouver sa propre organisation afin de mener à bien réduction des déchets et propreté de bébé. Les marques se mettent à jour sur les besoins des parents et répondent de plus en plus avec des produits pratiques et faciles d’utilisation pour faciliter la vie. Il n’a jamais été aussi simple que de lutter contre le fléau écologique des couches jetables qu’aujourd’hui.

Johann, du blog Athena Cassy témoigne « Quand, avec ton 1er enfant, tu as sorti pendant 2 ans des poubelles entières de couches bien lourdes en te disant que chaque enfant produit ça… Tu cherches une solution ! Le change lavable est devenu pour moi un mantra, chaque couche utilisée signifie une couche en moins à la poubelle. Et au final, mon fils n’a quasiment utilisé que des lavables jusqu’à l’entrée en structure d’accueil. Et ça, sans effort, puisque mes couches partent en machine avec le reste du linge (les scelles sont enlevées avant). »

Couches lavables, je réduis mes déchets pour l'environnement
Bébé en couche lavable I via Totsbots

Le saviez-vous ? En dehors de ces éco-gestes, le phénomène de la couche lavable ne cesse de prendre de l’ampleur tant chez les familles qu’au niveau Européen. En effet, tous les ans, se tient la Semaine Européenne de réductions des déchets, la SERD. Ce temps fort qui, pour cette année, se déroulera du 21 au 29 Novembre, a pour but de sensibiliser autant les collectivités, les associations que les particuliers à la réduction des déchets dans laquelle s’inscrit la couche lavable.

Une bonne raison donc de persévérer dans cette démarche éco-responsable lorsqu’on sait que des actions nationales sont mises en œuvre pour répondre au gaspillage de plastique.

Le mot de la fin

Vous avez été convaincu par l’aspect écologique des couches lavables ? Parfait, sachez que le change lavable est également un parfait argument économique et sanitaire pour votre bébé.

Désormais, il est question de choisir la marque et le type de couche adapté au besoin de votre bébé, alors n’hésitez pas à dévorer notre guide des couches lavables spécialement conçu dans l’intention d’aider les parents à faire le bon choix.  

Un petit partage si cet article vous a apporté une réponse 😉

L’équipe Maman Natur’elle.

À lire : comment mettre une couche lavable classique ?



2 thoughts on “Couches lavables : je réduis mes déchets ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.