50 nuances de lange (ou presque)

50 nuances de lange (ou presque)

Les langes sont des objets bien mystérieux aux yeux de celles qui n’ont pas encore d’enfants, mais tellement indispensables pour celles qui en ont !

Faut dire qu’autant d’usages possibles pour un objet aussi simple – un bout de coton ou de bambou carré – ça tient carrément du McGyverisme.

Avec un lange taille classique, tu peux fabriquer :

petits-langes-en-mousseline-musy-star-light-aden-anais

– une tente pour Barbie (tuto vidéo disponible la semaine prochaine si vous êtes sages)

– un chapeau d’appoint pour nain, et si vous le choisissez un peu mignon, on oubliera presque que vous êtes une mauvaise-mère-qui-a-oublié-la-casquette-avant-de-sortir.

– une protection anti-vomi, en toute circonstance : votre cou vous remerciera, les poils du torse de votre compagnon vous remercieront, et votre porte-bébé qui n’aime pas trop la machine à laver aussi.

– un absorbeur de pipi impromptu : quand l’enfant commence à être propre, pour caler sous ses fesses dans le siège-auto avant de prendre la route, histoire de ne pas s’arrêter sur toutes les aires entre Melun et Palavas-les-Flots pour vérifier que tout est au sec.

– un doudou : classique, certes, mais si l’enfant le perd dans le métro, au parc, ou que vous l’oubliez un vendredi soir veille de weekend à la crèche, vous serez bien contents d’avoir des clones à disposition (ou facilement disponibles en ligne).

– un protège-table à langer : comme son nom l’indique, ça sert à protéger la table à langer, ça évite que tout le stock de serviettes de bain de la famille y passe et que votre chéri ne crie « Y a plus de servietttttes ????!! » tout nu et tout mouillé sur le palier.

– un protège-transat : pour protéger la housse du transat, tu sais, le truc censé être facilement déhoussable et lavable alors qu’en vrai, faut se mettre au moins à 2 adultes pour parvenir à l’ôter, et 4 pour la remettre.

En plus, un lange, c’est doux, ça sèche vite, et on peut laver à forte température : le critère de choix quand on connaît les capacités vomitives des enfants.

Avec un lange taille maxi, tu peux fabriquer :

– un drap housse d’appoint les nuits de grand vomi, quand ta machine tourne à 90 °C à 3h18 du matin et que plus aucun pyjama propre ne traine nulle part.

– un paréo pour enfant, mignon et sympa à la plage, pour éviter d’exposer trop de peau fine au soleil.

– un grand foulard d’été pour vous : oui, les langes c’est aussi pour les mères, surtout quand ils sont fluos ou avec de supers jolies étoiles. Tout en coton ou en bambou, bien plié, le lange fera complètement oublier son côté « bébé ».

Attention : ne pas utiliser un lange sale, hein. Les relents de vomi au creux du cou… brrrrrr.

– un châle d’allaitement : alors non, bien sûr, vous n’avez pas à vous cacher pour allaiter. Mais si vous souhaitez porter un haut pas du tout pratique pour dégainer sans exposer plus de peau que vous ne le voulez (genre le petit bourrelet du ventre, là), et bien un lange étalé contre votre peau permet de soulever facilement un haut tout en couvrant ce que vous souhaitez couvrir.

– Pour les bébés facilement distraits de la tétée, ça permet aussi de se créer une petite bulle d’intimité sans s’isoler ni transpirer : le tissu est très fin et aéré.

– un tapis de jeux en extérieur : si vous souhaitez vous poser dans l’herbe sans que votre enfant ne devienne un herbivore, étalez un grand lange permet de créer une mini aire de jeux toute douce.

– un petit paquet de bébé, technique communément appelée « emmaillotage » qui apaise de nombreux nouveau-nés qui ressentent le besoin d’être contenus.

AA_2011_swaddle_twinkle

– un pare-soleil de poussette, assez épais pour garder bébé à l’ombre, mais assez fin pour laisser passer un peu de lumière et d’air : pas de sauna à l’intérieur, et un bébé au calme.

Bref, le lange, c’est un cadeau de naissance idéal… et si l’enfant ne l’utilise pas, sa mère le fera !

(sinon, vous pouvez m’envoyer les vôtres – bisous)

Pour trouver des langes c’est par ici : http://www.maman-naturelle.com/adenanais-m-111.html?osCsid=1233131vffltegq4elbd8rbka5

Marion, rédactrice pour Maman Natur’elle.

Retrouvez Marion également sur son blog :  Maxi Best of McMaman



2 thoughts on “50 nuances de lange (ou presque)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.